skip to Main Content

Record d’investissements étrangers lors de Choose France 2024

Record D’investissements étrangers Lors De Choose France 2024

Le 13 mai 2024, le château de Versailles a accueilli le sommet « Choose France« . Cet événement a révélé des investissements étrangers record en France. Avec plus de 15 milliards d’euros répartis sur 56 projets, cette initiative vise à dynamiser divers secteurs économiques et à créer 10 000 emplois. Cet article explore les domaines clés de ces investissements, les raisons de l’attractivité de la France et les implications pour l’avenir économique du pays.

Les domaines prioritaires : IA, décarbonation, santé et finance

Intelligence Artificielle et cloud computing

Le secteur de l’intelligence artificielle (IA) et du cloud computing est en tête de ces investissements. Microsoft a annoncé un investissement de 4 milliards d’euros pour un nouveau centre de données dans l’est de la France. Cet argent servira aussi à agrandir les centres existants près de Paris et Marseille. Cet investissement répond à la demande croissante en IA et services cloud.

Amazon investira 1,2 milliard d’euros pour développer ses infrastructures cloud en région parisienne et ses infrastructures logistiques en Auvergne-Rhône-Alpes. La France est devenue un hub stratégique pour les datacenters grâce à son énergie décarbonée, son climat tempéré et son excellente connectivité. Géraldine Camara, déléguée générale de France Datacenter, souligne que ces atouts rendent la France très attractive pour les géants du numérique.

Décarbonation et mobilité verte

La décarbonation est un autre axe majeur des investissements. Une nouvelle usine d’engrais bas carbone pourrait voir le jour dans la Somme d’ici 2030. Le consortium européen FertigHy investira 1,3 milliard d’euros dans cette usine, qui produira des engrais azotés sans gaz naturel, mais avec de l’hydrogène.

Le secteur de la mobilité verte bénéficiera aussi d’importants investissements. Skeleton Technologies investira 600 millions d’euros à Toulouse pour développer et produire des batteries de nouvelle génération, créant ainsi 300 emplois. Une usine de fabrication d’un « avion régional électrique » verra également le jour en Nouvelle-Aquitaine, renforçant la position de la France dans l’innovation technologique et la transition écologique.

Secteur de la santé

Le domaine de la santé attire également des investissements importants. Pfizer investira 500 millions d’euros pour développer des médicaments et mener de nouveaux essais cliniques. AstraZeneca consacrera 365 millions d’euros à moderniser et agrandir ses usines. GSK investira 140 millions d’euros pour moderniser ses sites à Évreux, Saint-Amand-les-Eaux et Mayenne. Novartis, avec un investissement de 28 millions d’euros, développera la médecine nucléaire, créant 25 emplois.

Ces investissements illustrent la confiance des grands laboratoires pharmaceutiques dans l’écosystème français de la recherche et du développement. Ils montrent aussi l’importance croissante de la France comme centre d’innovation médicale en Europe.

Finance et services financiers

Le secteur financier bénéficie également de cet afflux de capitaux étrangers. Morgan Stanley, la banque américaine, créera un nouveau campus européen à Paris, générant 100 emplois supplémentaires. De nouveaux acteurs financiers, tels que la First Abu Dhabi Bank et Zenith Bank, entrent sur le marché français, renforçant Paris comme centre financier international.

Ces investissements financiers montrent l’attractivité de la France pour les institutions financières internationales, attirées par un environnement stable et des politiques favorables.

Réindustrialisation et modernisation des usines

Emmanuel Macron a souligné que ces investissements témoignent d’une « confiance dans notre pays ». Lors de sa visite à l’usine McCain dans la Marne, le président a mis en avant les 350 millions d’euros investis par le géant canadien pour moderniser et augmenter la capacité de ses sites, tout en réduisant la consommation énergétique.

D’autres projets industriels significatifs incluent l’usine de raffinage de nickel de KL1 à Blanquefort, avec un investissement de 300 millions d’euros, créant ainsi 200 emplois. La ville de Blanquefort, marquée par la fermeture de l’usine Ford en 2019, voit en ce projet une opportunité de redynamisation économique. De plus, le groupe chimique belge Solvay investira 100 millions d’euros pour reconvertir son usine de La Rochelle en une unité de production de terres rares, essentielles à la fabrication de batteries électriques.

Un environnement favorable aux investissements étrangers en France

La politique pro-business de la France, caractérisée par des réformes du code du travail, la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune (hors immobilier) et des réductions fiscales, a rendu le pays attractif pour les investisseurs. Le sommet « Choose France » 2024, qui a attiré 180 dirigeants étrangers, confirme la position de la France comme le pays le plus attractif d’Europe pour les investissements étrangers, selon le cabinet d’audit EY.

Cette attractivité est également renforcée par la stabilité et la lisibilité des politiques économiques depuis 2017. Le gouvernement français a mis en place des mesures pour simplifier les démarches administratives et réduire les délais pour trouver du foncier industriel disponible, facilitant ainsi l’implantation et le développement de nouvelles usines et centres de recherche.

CONCLUSION

Le sommet « Choose France » de 2024 marque un tournant dans l’attractivité économique de la France. Avec des investissements records de plus de 15 milliards d’euros, répartis sur 56 projets, le pays se positionne comme un leader en innovation, décarbonation et réindustrialisation. Ces projets, bien que certains soient de long terme, promettent de transformer l’économie française, créant des emplois et renforçant sa compétitivité mondiale.

Les efforts continus du gouvernement pour simplifier les démarches administratives et encourager les investissements étrangers en France semblent porter leurs fruits. En accueillant des entreprises de premier plan et en favorisant un environnement stable et attractif, la France continue de se réinventer et de renforcer son rôle sur la scène internationale.

Avec une combinaison de politiques favorables, d’infrastructures solides et d’un engagement envers la durabilité et l’innovation, la France démontre qu’elle est prête à relever les défis économiques de demain. Le sommet « Choose France » n’est pas seulement un témoignage de la confiance des investisseurs étrangers, mais aussi une démonstration de la capacité de la France à se réinventer dans un monde en constante évolution.

Back To Top